Marin Ledun - Marketing viral


Nahan Seux est chercheur en sociologie. Il a axé sa thèse, et ses recherches d'universitaire, sur la sexualité et son utilisation par différents modes de communication. Ses domaines d'études passent de la vulgarisation de cette relation entre deux personnes à son utilisation pour vendre toutes sortes de produits. Regarder simplement la publicité à la télé, et vous comprendrez vite que ce sujet d'étude est loin d'être que théorique. Au cours de leur travail, les étudiants de Nathan tombe sur plusieurs articles scientifiques corroborant ses dires. Il se décide alors à les étudier, afin de les intégrer dans sa recherche.
Il prend le temps tout de même de fréquenter Laure, une étudiante qui lui a tapé dans l'œil. Et une fois qu'elle est partie, il accueille sa cousine Camille qui a perdu son emploi. Elle l'assiste alors dans sa recherche. Alors qu'il a demandé des renseignements à l'un de ses étudiants par rapport au mystérieux laboratoire Cérimex, ce dernier est retrouvé assassiné suivant un rituel spécial. C'est ensuite au tour de l'ami haut-fonctionnaire de Nathan à qui il a demandé le même renseignement. Le chercheur panique, mais continue d'essayer de comprendre. Un troisième meurtre survient. Il fuit... avec Camille et Laure. Et il rencontre Jezabelle...

Résumer ce roman sans trop en dire n'est pas chose aisée pour tout vous avouer. Et il en est de même pour vous en faire une chronique impartiale et complète. En effet, ce livre est dense. pas forcément au niveau du nombre de pages. Sur ce point, il reste dans la moyenne. Il est intense au niveau du propos de l'auteur. Parce que ne nous trompons pas: sous couvert d'un roman captivant et passionnant, Marin Ledun nous dessine un futur à notre portée. Il suffit de vous rapporter aux différentes interviews, ou au blog de l'auteur pour le comprendre. Sous couvert de science-fiction soft, nous lisons ici un avenir du "tout contrôlé" et du "tout marqué" qui nous attend au tournant. 1984 et Le meilleur des mondes en version plus modernes, voilà comment je décrirai Marketing Viral.

Du seul point vue littéraire, Marin Ledun transcende les genres littéraires avec ce livre. Il commence avec un léger parfum de thriller: des meurtres inexpliqués et très marqués sur le plan du schéma directeur. Puis, on enchaîne avec des fragrances mêlées de science-fiction soft, d'espionnage et de polar. Le pari de l'auteur est réussi haut la main.
Nous partons à la rencontre de personnages haut en couleur, et imposants. Ils laissent une trace dans votre inconscient après la lecture. Vous ne les oubliez pas tout de suite. Nathan est ce héros qui perd son innocence pour comprendre que la réalité du monde est autre que ce qu'il en est dit dans les livres de sociologie. Les rapports entre humains ne sont pas traduisibles par des théories abstraites, parce qu'il existe des éléctrons libres qui dérangent les ordres pré-établis. Il l'apprend à ses dépens.
D'une façon plus brute encore, Jezabelle fait partie de ces héroïnes que l'on veut connaître. Elle est attachante. Elle est cette fille de Janus arrivée parmi les Hommes. Tantôt douce comme une enfant, elle se change en guerrière dénuée de toute pitié. Mais dans quelle camp est-elle? Elle me fait penser à Anna X, l'héroïne de Transparences d'Ayerdhal. Elles sont toutes deux insaisissables, et c'est pour ça qu'on les aime. Et que l'on veut en savoir plus.

Je pourrai en écrire encore beaucoup, mais je préfère m'arrêter là pour vous laisser le temps de lire ce roman.

1 commentaire:

Daniel Fattore a dit…

J'en parlais il y a quelque temps... ici:

http://fattorius.over-blog.com/article-22933527.html

Un très bon roman, en effet, et qui donne à réfléchir quand même.